Le Perlé de groseille

Dégustation: Sa couleur est d’un rouge rubis brillant. Au nez et en bouche, nous retrouvons les grandes qualités de la groseille: un fruité léger et une acidité très fine qui persiste en bouche. Le Perlé de Groseille se boit en apéritif, avec le foie gras et le saumon fumé. Il est aussi de plus en plus utilisé par les Grands Chefs pour des recettes de cuisine régionales surtout avec les poissons.



Le Perlé de framboise

Le Perlé de Framboise se distingue par son superbe nez de fruits rouges et un fruité immédiat en bouche qui rappel le coulis de framboise frais. Sa couleur oscille entre le rubis, le rose et l’oranger. Il possède 11,5° d’alcool et reste très léger en fin de bouche malgré son fruité exubérant. Il se boit d’abord en apéritif, mais aussi pour accompagner un dessert tel qu’une charlotte aux fruits rouges ou un gâteau au chocolat. En cuisine, il est conseillé dans l’élaboration de sauces qui accompagnent les gibiers (chevreuil, sanglier, lièvre)



Le Perlé de cerise

Dégustation: Sa robe est rubis, légèrement violacée – Nez de cerise noir  bien sûr – en bouche, le fruité de la burlat laisse place à la finesse de son noyaux. Plus complexe et plus puissant que ses confrères il pourra vous rappeler le coté cerise noire d’un pinot noir de bourgogne. Très bien en apéritif, avec des fromages au lait de brebis ainsi quand dessert avec une forêt noire ou une salade de fruits. En cuisine,  superbe dans une terrine ou un civet de lièvre ainsi que les volailles comme le pigeon, le faisan, la perdrix et le canard.

 

Hubert Delobel, spécialiste des fermentés de fruits rouges, est aussi le producteur de la Frênette des Villages de France, du Cidre du montreuillois et des 7 vallées, de l’Eau de Vie de Cidre de la Créquoise, de confitures artisanales et de terrines et plats cuisinés au Perlé élaborés en partenariat avec la conserverie St Christophe à Argoule et Saulzoir à Valencienne. En tout, 18 spécialités.

 

Le Cidre H.Delobel, cru du Montreuillois et des 7 vallées

 

Le Pas De Calais possède une vieille tradition du cidre puisqu’en 1920 nous étions le 2ème département de France pour la production de cidre. Déjà classé meilleur cidre brut du Nord Pas De Calais et de Picardie, ce cidre est issu  des pommes du Montreuillois et des 7 Vallées. Pressées 15 jours minimum après la cueillette, les pommes ont pris tout leur parfum et leur jus est fruité. Les 8 tonnes de pommes pressées donneront 4 000 bouteilles soit une petite production. Les pommiers sont tous haute-tige comme le veut la Tradition.

Les pommes des 7 vallées et du montreuillois donnent à loisir un cidre de 4,1° à 5° selon les années avec un bon équilibre entre l’amertume et le fruité; légèrement brut, il peut remplacer le vin pendant tout le repas ou accompagner le vin au cours d’une soirée entre amis. Il sert de base à la fabrication du Flip, vieille recette du Pas-de-Calais (voir recettes) Le léger dépôt au fond de la bouteille vous garantit que ce cidre n’est pas pasteurisé.

Les pommes sont ramassées au mois d’octobre et stockées pendant 3 semaines. Ensuite, vient le pressurage des pommes avec un premier soutirage effectué lors de la formation du chapeau brun, et d’autres soutirages sont effectués selon la qualité du jus. Puis intervient la filtration du cidre avec le comptage des levures et l’ajout de levures sélectionnées. L’embouteillage quant à lui est fait en décembre et la vente des premières bouteilles ce fait en juin. Ce cidre n’est donc pas pasteurisé comme les cidres industriels. Sa lente et longue fermentation vont lui donner toutes ses qualités.



La Frênette

 

La traditionnelle Frênette nous vient des Gallo-Romains. En 1960 c’est encore la boisson traditionnelle la plus consommée dans les campagnes du Pas-de-Calais. Les ruraux l’appellent le « Cidre de Frêne ». Des personnages célèbres adoraient la frênette. L’écrivain Colette a même créé sa propre recette. La Frênette doit aussi sa réputation à ses côtés paramédicaux car la feuille de frêne comme la feuille de cassis est diurétique. En effet elle épure le sang et elle est recommandée contre les rhumatismes.

La frênette est issue de l’infusion de feuilles de frêne séchées (cueillette des feuilles de juin à la fin août) et de chicorée torréfiée dont les extraits sont mélangés avec de l’eau et du sucre de canne. La fermentation est faite sans aucuns conservateurs et la mise en bouteille est faite après une simple filtration et sans pasteurisation

Sa couleur tire sur celle du champagne. Elle a un léger nez de pomme et son goût fait penser à celui d’un cidre léger. Son pétillant est issu de la fermentation. Ce produit est très frais, naturel et original. Cette boisson est à boire sans modération à toute heure de la journée à une température de 8° et 10°


Les Confitures H.Delobel

Pour les confitures de framboise et de griotte, 54% de fruits sont utilisés; pour les gelées de groseille et de pomme à cidre, 50% de jus. Le sucre vient des sucreries locales. Seuls 10 kg de confiture sont fabriqués à la fois et non 300 ou 500 kg. Le temps de cuisson est limité au maximum afin d’éviter de caraméliser les fruits et pour garder tout leur fruité.

Grâce à cette méthode de fabrication peu habituelle chez les confituriers, nos confitures gardent toutes les couleurs vives des fruits : un beau rouge pour les fruits rouges et non un rouge sombre. Pour la confiture de griottes, vous trouverez des cerises entières et 1/3 en morceaux pour la tenue de la confiture.

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish
Manifestations
<<oct 2017>>
LMaMeJVSD
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5